Mariane Borie - Éditrice freelance

Écriture | « Voyage en Nomadie », in Guy Gofette ou la poésie promise

  • Correction orthotypographique
  • Mise en pages
  • Quatrième de couverture
  • Suivi des épreuves
  • Écriture (« Voyage en Nomadie. D’un exil à l’autre », p. 61-80)
  • Découvrir le texte

Auteur

Collectif

Directeur de la publication

Jean-Michel Maulpoix

Éditeur

Presses de Paris Ouest

Collection

La poésie pour quoi faire ?

ISBN

978-2-84016-114-1

Quatrième de couverture

Réunissant des inédits, un entretien, des approches critiques, des photographies et des témoignages d’auteurs proches, cet ouvrage constitue la première monographie entièrement consacrée à Guy Goffette, poète et romancier né en 1947 à Jamoigne, en Lorraine belge. Parole simple, expression de l’émotion nue, tonalité élégiaque sont autant de traits qui font de cet écrivain un petit neveu de Verlaine à qui il a notamment consacré un livre attachant (Verlaine d’ardoise et de pluie, Gallimard, 1996).

Écriture, conception, production et suivi éditorial de la publication

Ce texte s’inscrit dans le cadre du projet de fin d’étude du master pro d’édition Cored que j’ai suivi à l’université Paris Ouest Nanterre. Réalisé collectivement, ce projet a mobilisé environ 200 heures de travail, hors écriture et entretiens, de janvier à mai 2012.

Janvier-février : élaboration du contenu. Préparée en amont, l’écriture des textes a nécessité un important travail d’immersion (lecture et entretiens). La principale difficulté a consisté à écrire sur de la poésie, mettre des mots sur une émotion, trouver un sens derrière des images au premier abord hermétiques.

Mars : réalisation de la maquette, création de la couverture, montage des textes et des illustrations. Chaque auteur a réalisé le montage et la mise en pages de son texte.

Mai : relecture des épreuves et intégration des corrections. La relecture s’est faite sur la base de deux jeux d’épreuves, sans corrections de style ou propositions de réécriture.

Juin : bouclage et impression. Le projet s’est conclu par un vernissage, avec lecture en présence du poète dans une librairie parisienne.